L’Hebdo
Élection 2019 - Une analyse des sujets autochtones
[4 octobre au 11 octobre octobre]

Par: Jean-François Savard, Mathieu Landriault et Emmanuel Saël

Appuyé par le Défi sur la recherche sur l’écosystème numérique

Préambule

Dans notre série hebdomadaire relative aux élections fédérales 2019, nous présentons ce quatrième Hebdo qui approfondit l’analyse sur les enjeux autochtones en nous basant sur les tweets publiés par les candidats des différents partis politiques en lice. Comparativement à la troisième semaine, nous ne relevons aucun changement pour ce qui a trait aux mots les plus populaires et les mots-clics les plus populaires en français et en anglais. En effet, le mot enfants en français et communities en anglais continuent d’être les plus populaires. Pour ce qu’il s’agit des mots-clics les plus aimés, comme c’est le cas depuis le début de la campagne, polcan et elxn43 respectivement en français et en anglais conservent leur popularité.

Mots les plus populaires:
enfants
communities

 

Mots-clics les plus populaires:
polcan
elxn43

Nombre de tweets

Le Nouveau Parti Démocratique (NPD) conserve le leadership en ce qui a trait au nombre de tweets publiés par ses candidats sur les enjeux autochtones et de façon significative par rapport aux autres partis. Le schéma ci-dessous permet d’observer que le NPD a publié à lui seul plus de tweets que tous les autres partis réunis. Le Parti Vert déloge le Parti libéral qui avait occupé la deuxième place la semaine dernière dans le nombre de tweets. Pour ce qui est du Parti Conservateur et du Bloc Québécois, la tendance se maintient. Malgré le fait que les conservateurs ont le plus grand nombre de candidats inscrits et disposant d’un compte Twitter, paradoxalement on constate qu’ils accordent peu d’attention aux enjeux autochtones.